mercredi 7 octobre 2015

La méditation

C’est une pratique très ancienne que l’on retrouve dans la nuit dans temps, 2.000 ans avant notre ère.
La méditation est un temps de « non-faire », un temps simplement pour « être » avec soi même en quittant le « faire »
La méditation c’est être dans la réalité  de l’instant présent dans lequel nous sommes, dans la conscience des sensations corporelles, des pensées et des sentiments dont nous faisons peut-être l’expérience.
La méditation nous permet d’aller vers un équilibre mental ; reprendre contact avec soi même dans  l’ici et maintenant.
La méditation développe la perception de nos sens.
Nous développons ainsi une meilleure connaissance de nous mêmes, une meilleure confiance en nous mêmes.

Comment ?
Dans une méditation guidée, il suffit de suivre les instructions sans se laisser enfermer par elles mais au contraire pour percevoir et s’ouvrir  vers ce qu’elles nous emmènent sans y  penser de manière cérébrale ou conceptuelle, sans vouloir en comprendre leur utilité. Il suffit simplement de s’installer dans ce ressenti
Nous sommes dans l’expérience de notre corps sans être pris dans les pensées.

La pensée n’aime pas le futur ; elle aime planifier et ruminer… la pensée aime  être présente dans les tourmentes émotionnelles et est heureuse de nous éloigner de cet instant qu’il ne nous ai ainsi jamais donné de vivre.

Les moments guidés permettent de « plonger » sous les mots, l’objet,  l’endroit et de nous approprier ce vécu. Les moments de silence permettent d’être en contact avec notre propre expérience, notre propre vécu.


Ne pas essayer de résoudre, de réparer quoique que soit. Curieusement, souvent,  Il suffit  d’appréhender les problèmes, instant présent après instant présent, sans porter de jugement   pour qu’ils ils finissent souvent par se dissiper d’eux mêmes.
Nous voyons la situation sous un autre jour grâce à une plus grande stabilité de nos émotions.

Et ensuite ?
La volonté d’être dans l’instant présent peut nous accompagner tout au long de la journée. C’est une dimension cachée de notre vie. Notre conscience ne quitte jamais l’instant présent elle le fait seulement par la pensée.
A la fin de la séance, il convient de ne pas faire de coupure avec la vie, la même conscience peut nous accompagner dans notre quotidien de vie : être simplement sensible à l’endroit où l’on se trouve notre mental, à la qualité de notre conscience, de notre intention.
Nous pouvons utiliser la respiration, les sons, le silence  comme point d’ancrage de notre attention dans l’instant présent.

  
Un mot sur la posture :
Nous pouvons méditer assis sur une chaise, à genoux sur un tapis de méditation , en lotus…. A chacun de trouver sa posture confortable.
L’essentiel est  une posture droite  dans laquelle nous alignons le mieux possible : TETE-NUQUE-DOS
Cette posture facilite l’assise, permet à l’air de circuler plus facilement.  Cette posture aide à une attitude intérieure de la confiance en soi, d’accueil de soi et d’ouverture, un sentiment intérieur de dignité et d’acceptation de soi.


La position assise au sol peut donner une sensation rassurante d’être enraciné et stable
Alors, prêt pour votre première séance ?


Vous pouvez me contacter pour davantage de renseignements. Les premières séances débuteront en Octobre.


Anic BRIONNE
Sophrologue-Relaxalogue
www.vaguessence.fr                Tél 06.18.91.39.75