lundi 28 août 2017

La naturopathie, à quoi ça sert?

La naturopathie est la médecine traditionnelle occidentale, issue des Grecs. HIPPOCRATE est considéré comme en étant le père.
La naturopathie prend en compte l’être humain dans sa globalité, et vise à entretenir ou rétablir la santé en cherchant les causes des dysfonctionnements, ou de la maladie. Elle cherche à éliminer ces causes, afin de permettre à chacun de s’auto-guérir, et d’être ainsi autonome et responsable de sa santé.
Pour cela, le naturopathe établit un bilan de vitalité, propose un programme d’hygiène vitale et utilise 10 techniques en lien avec la nature. Parmi ces 10 techniques, l’alimentation prend souvent une place majeure. 
En effet, le naturopathe a comme repère principal la maxime suivante : « Que l’alimentation soit ton premier médicament » Hippocrate, IV° siècle avant JC.
Selon la situation, il orientera ou pas vers des pratiques connexes, comme la sophrologie, le magnétisme, etc.




En tant que naturopathe, je vous reçois à mon cabinet (situé à Melun) pour :
- des consultations en naturopathie
- des massages de bien-être aux huiles essentielles avec ou sans sauna.

J’ai aussi le plaisir d’animer des ateliers de cuisine végétarienne à Fontainebleau et à Paris.
Pourquoi ces ateliers ?
Se nourrir fait partie de nos besoins primaires, mais l’acte de manger se décline beaucoup plus largement qu’à travers la satisfaction d’un besoin physiologique. Il se trouve au carrefour, de l’affectif, du culturel et du social.

Mon expérience dans l’enseignement de la nutrition me permet d’adapter mes connaissances à la naturopathie et de proposer des ateliers mêlant :
-         1 partie théorique (apport de connaissances)
-         1 partie pratique (réalisation de recettes)
-         le repas pris ensemble (échange en toute convivialité)

Mes ateliers servent plusieurs objectifs :
-         découverte de nouveaux aliments, d’ingrédients peu employés habituellement. Mais aussi utilisations différentes, intégration de connaissances nutritionnelles...
-         lien social où chacun vient chercher ce dont il a besoin : connaissances nutritionnelles, techniques culinaires, partage, convivialité…
-         relationnel, par l’apprentissage, la relation d’aide, la confiance en soi
-         sensoriel, puisque la préparation et la prise du repas en commun permettent de solliciter tous nos sens !

Et à travers le « j’aime » ou « je n’aime pas », « j’ai envie » ou « je n’ai pas envie ! », c’est le plaisir :
-         des yeux par les couleurs, les formes, les volumes
-         du toucher parfois friable, parfois tendre, etc.
-         du goût, tantôt salé, tantôt sucré, ou encore amer ou acide
-         des odeurs pouvant rappeler un événement, une période de vie, une saison…
-         de l’ouïe (et de la parole, de la gestuelle) pour communiquer tout au long de l’atelier.


Au plaisir de partager avec vous tous ces sens !
Odile Davy - praticienne de santé naturopathe

06.25.49.62.86